Le programme du Fonds mondial pour l’assainissement du WSSCC à Madagascar annonce les premières Agences de mise en Œuvre et les premiers bénéficiaires

Date: 12th May 2011

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 470 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 470 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

D’importantes Agences de Mise en Œuvre régionales, telles que la Croix-Rouge de Madagascar, et un certain nombre de partenaires sous-régionaux, tels que CARITAS, font partie du premier tour de financement du programme du Fonds mondial pour l’assainissement (GSF), a annoncé cette semaine le Medical Care Development International (MCDI), l’Agence d’Exécution du GSF.

Le Fonds mondial pour l’assainissement (GSF) à Madagascar se centre sur l’éducation à l’hygiène, la sensibilisation et la création de la demande afin d’avoir un impact à l’échelle nationale. Le programme a été élaboré de façon à accorder un nombre important de subventions au niveau régional en vue d’optimiser la portée géographique du fonds dans le pays. En bref, le programme vise à fournir un assainissement amélioré à quatre millions de personnes au cours des cinq prochaines années.

Le programme du Fonds à Madagascar a pour objectif principal d’éliminer la pratique de la défécation à l’air libre, d’engager les acteurs gouvernementaux et du secteur privé à promouvoir l’assainissement durable sur le long terme et de diffuser des approches innovatrices qui ont fait leurs preuves en matière d’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène. Cette approche régionale se fondera sur une combinaison de promotion de l’hygiène, d’Assainissement total piloté par la collectivité et de marketing de l’assainissement.

Mme Eugénie Raharisoa du Ny Tanintsika, une ONG nationale faisant partie d’un consortium qui est une des Agences de Mise en Œuvre, est très enthousiaste à ce sujet. « Le GSF contribue au renforcement et à l’élargissement des interventions dans le domaine de l’assainissement à Madagascar », a-t-elle déclaré.

« Grâce aux subventions qui sont mises à disposition des Agences de Mise en Œuvre, le programme du GSF contribue à la réduction des écarts actuels dans le secteur de l’assainissement à Madagascar, à la réalisation des objectifs en matière d’assainissement, ainsi qu’au renforcement des capacités des organisations locales du secteur », a indiqué Mme Rija Fanomeza, Directrice de programme du MCDI.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour télécharger la liste complète des Agences de Mise en Œuvre. Veuillez également vous rendre sur la page Web du programme du GSF à Madagascar pour de plus amples informations.

Related News

The International Initiative for Impact Evaluation (3ie), a WSSCC partner, has updated the Evidence Gap Map (EGM) that provides an analysis of 41 systematic reviews and 317 impact evaluation studies in low- and middle-income countries (L&MICs). The analysis is based on the impact of WASH promotional approaches on behaviour change, health and socio-economic outcomes in […]

Click here for information in Arabic, French, Chinese, Portuguese, Russian and Spanish. India has taken massive strides towards achieving universal safe sanitation. The number of people without access to toilets in rural India has gone down from 550 million in 2014 to less than 150 million today, through an intensive behaviour change campaign, the Swachh […]

Dans les décennies à venir, il y a fort à penser que les plus grands problèmes de ce monde persisteront, tout comme des millions de personnes continueront de se sentir laissées pour compte face aux forces de la mondialisation. Seul un changement rapide et radical pourrait déjouer cette prédiction. Il appartient donc aux États, aux […]

One safe prediction for our world in the next future is that the biggest global problems will not disappear, and millions of people will keep feeling left behind by the forces of globalization unless we take immediate radical action. Governments, civil society organizations, development partners and businesses must increase their joint efforts to achieve the […]