Nouveaux développements excitants à Madagascar pour améliorer l’assainissement et l’hygiène à grande échelle

Date: 24th October 2014

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 411 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 411 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

Télécharger Résumé technique d’études récentesAssainissement et Hygiène à Madagascar – Septembre 2014

Credit: Katherine Anderson/WSSCC

Click here to read the article in English

Des développements très excitants ont eu lieu à Madagascar pour améliorer l’assainissement et de l’hygiène à grande échelle.

L’exemple de ce pays démontre concrètement que l’éradication de la défécation à l’air libre passe inéluctablement par une volonté politique, un investissement public, l’application de l’assainissement total piloté par la communauté (ATPC) à grande échelle, la vérification des résultats, et l’apprentissage par l’expérience.

Les dirigeants de Madagascar prennent très au sérieux les questions touchant à l’éradication de la défécation à l’air libre. Le Premier ministre, ainsi que le ministre de l’Eau et d’autres ministres du gouvernement, ont participé à un « événement déclencheur institutionnel », au cours duquel des professionnels de la santé malgaches ont sensibilisé les responsables politiques sur les liens qui existent entre l’assainissement et la santé, l’hygiène et la dignité humaine. Cet événement a donné lieu à la signature d’une déclaration en juillet 2014 visant à atteindre la Fin de la Défécation à l’Air Libre (FDAL) dans le pays d’ici à 2018. Même si l’obtention du statut FDAL ne constitue qu’un premier pas vers l’accès universel à l’assainissement, elle n’en est pas moins une étape cruciale. 

La semaine dernière, le Premier ministre a annoncé que son gouvernement engagerait 40 millions de dollars US au cours des 4 prochaines années pour financer les efforts d’éradication de la défécation à l’air libre, soit à peu près 12,5 % des 320 millions de dollars nécessaires pour que Madagascar atteigne le statut FDAL. Une vidéo de cette déclaration (à la 32e seconde, faisant suite à un autre engagement significatif en faveur de l’assainissement par le Premier ministre du Népal, Sushil Koirala), a été présentée à l’occasion du festival Citoyens du Monde organisé par le Projet de lutte contre la pauvreté dans le monde (Global Poverty Project).

Le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de la Banque mondiale et plusieurs chefs d’État ont participé à cet événement, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies. Les séminaires et le festival de musique qui ont eu lieu à Central Park le 27 septembre 2014, dans le cadre du festival, ont mis en exergue trois problèmes ayant trait au développement : à l’éducation, la vaccination et l’assainissement.

Afin d’atteindre le statut FDAL à l’échelle nationale, le gouvernement est désireux de trouver un soutien à travers le FAA (Fonds d’appui pour l’assainissement), un programme d’assainissement et d’hygiène qui intervient directement auprès de centaines de milliers de foyers. Créé en 2010 et soutenu par le Fonds mondial pour l’assainissement du WSSCC (le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement), le FAA a œuvré dans les communautés pour permettre à plus d’un million de personnes de vivre dans des environnements sans défécation à l’air libre. Outre la collaboration qu’il apporte au ministère de l’Eau, le FAA met à profit le soutien dont il bénéficie auprès de la coalition Diorano-WASH, de WaterAid, d’USAID, de l’UNICEF, de la Fondation ATPC et de 30 partenaires chargés de l’application du programme. À travers le site internet du WSSCC, on peut trouver plus de renseignements sur le travail du FAA.

La croissance rapide du FAA, désormais opérationnel dans les 22 régions que compte le pays, demande un suivi et une évaluation constants que le gouvernement s’engage à soutenir afin d’assurer la validité des résultats recueillis par le programme, de résoudre les défis et d’améliorer la mise en œuvre. Une nouvelle note technique disponible sur le site internet du WSSCC synthétise les résultats, les méthodes et les limites des études récentes en matière d’assainissement et d’hygiène entreprises à Madagascar.

Les efforts déployés par Madagascar pour éradiquer la défécation à l’air libre sont riches d’enseignements pour tous les pays cherchant à atteindre leurs propres objectifs en matière d’assainissement et d’hygiène. Le WSSCC continuera d’apporter ce type de nouvelles sur Madagascar et sur d’autres pays bénéficiant du FMA, de partager des informations techniques pertinentes avec le secteur WASH et d’autres secteurs, et d’appliquer les leçons tirées pour améliorer les performances dans tous les cadres dans lesquels il travaille.

Related News

The 7th South Asian Conference on Sanitation (SACOSAN VII) kicks off on 10 April 2018 in Islamabad, Pakistan. SACOSAN Is a powerful agent for sanitation and hygiene progress in South Asia and in recent years has highlighted, in particular, the voices, and needs, of people in vulnerable situations. This year, the Freshwater Action Network South […]

Editor’s Note: For the last month, the Freshwater Action Network South Asia (FANSA), WaterAid and WSSCC have facilitated national level consultation meetings with marginalized communities to identify key issues and messages to be represented at SACOSAN, the South Asian Conference on Sanitation and Hygiene, which takes place 10-14 April 2018 in Islamabad, Pakistan. This blog […]

Editor’s Note: For the last month, the Freshwater Action Network South Asia (FANSA), WaterAid and WSSCC have facilitated national level consultation meetings with marginalized communities to identify key issues and messages to be represented at SACOSAN, the South Asian Conference on Sanitation and Hygiene, which takes place 10-14 April 2018 in Islamabad, Pakistan. This blog […]

Editor’s Note: For the last month, the Freshwater Action Network South Asia (FANSA), WaterAid and WSSCC have facilitated national level consultation meetings with marginalized communities to identify key issues and messages to be represented at SACOSAN, the South Asian Conference on Sanitation and Hygiene, which takes place 10-14 April 2018 in Islamabad, Pakistan. This blog […]