Les membres du WSSCC s’engagent à sensibiliser à la gestion de l’hygiène menstruelle

Date: 15th March 2017

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 454 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 454 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

Selon le WSSCC, la gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) constitue un point d’entrée essentiel pour atteindre l’égalité des sexes, le respect des droits humains et mettre en œuvre des mesures de développement. Avec le soutien de ses membres et de ses partenaires, le Conseil s’efforce d’informer les gouvernements au sujet de la GHM, de la promouvoir auprès d’eux et de les inciter à l’inclure de manière explicite dans leurs politiques publiques.

Les participants du dernier ToT au Kenya. ©WSSCC

C’est en brisant le silence qui existe autour de la question de la menstruation que la vie des femmes et des filles peut commencer à s’améliorer. Nos membres ont été parmi les premiers à mener avec succès des initiatives visant à lever les tabous et à promouvoir l’accès sûr et égal à l’assainissement et à l’hygiène. À l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la fille, le 11 octobre dernier, le WSSCC a mis l’accent sur les campagnes de sensibilisation que nos membres ont conduites en Ouganda, au Kenya, au Népal et au Nigeria. (En savoir plus sur les campagnes de sensibilisation).

Depuis 2012, le WSSCC a formé près de 1 400 personnes au Burkina Faso, au Cameroun, en Inde, au Kenya, au Mali, au Népal, au Niger, au Sénégal, en Tanzanie et au Togo.  La majorité de ces séances de formation s’adresse aux formateurs en GHM qui sont au service des gouvernements et qui transmettront leurs acquis à la formation d’autres formateurs.

En octobre 2017, le WSSCC, l’UNICEF et le gouvernement du Kenya ont co-organisé la deuxième formation des formateurs (ToT) en GHM, à Naivasha.

Pendant 5 jours, un grand groupe de plus de 80 représentants officiels de divers ministères du Kenya et du Malawi ont acquis des connaissances et des compétences en matière de GHM. (En savoir plus sur cette formation).

Daniel Karanja, membre du WSSCC et responsable du programme d’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène au Kenya (KSHIP), a participé à cette formation et rédigé un article de blog pour le site du WSSCC, dans lequel il souligne le rôle tout aussi important que jouent les hommes et les garçons dans la rupture du silence qui entoure la question de la menstruation :

« Pour rompre le silence, l’initiative commence avec les femmes et les filles – l’épicentre de cette démarche – cependant, sa réussite à long terme dépend de l’inclusion et de la participation des hommes. Faisons-en sorte que notre voix soit entendue sur la question de la menstruation ! » (Lire l’article complet).

En novembre 2017, le WSSCC a organisé avec succès une autre formation régionale des formateurs en GHM au Sri Lanka en vue d’autonomiser les responsables sur la question de la GHM, restant ainsi fidèle aux engagements pris lors de la 6e Conférence sud-asiatique sur l’assainissement (SACOSAN VI) concernant la formation des gouvernements et des personnes d’influence de l’Asie du Sud et du Sud-Est.

Cette formation unique a rassemblé près de 60 participants venus des pays qui avaient participé à la Conférence sud-asiatique sur l’assainissement de 2016 (SACOSAN) : l’Afghanistan, le Bangladesh, le Bhoutan, les Maldives et le Népal. (En savoir plus sur cette formation).

Related News

(The article below was originally published with support from WSSCC by the International Institute for Sustainable Development, here) Presented by Water Supply and Sanitation Collaboration Council (WSSCC), State of Qatar (Qatar Fund for Development), Global Citizen, and Education Cannot Wait, this side event focused on sanitation as a key determinant of health and education. Panelists shared examples […]

(The article below was originally published with support from WSSCC by the International Institute for Sustainable Development, here) This side event convened to launch and discuss the findings of a global review on the effectiveness of national accountability mechanisms on progress towards the water and sanitation targets of SDG 6. The report is available online […]

On July 11, 2018 Simavi and WSSCC hosted a panel discussion during the High-level Political Forum on Sustainable Development, about “Putting Menstrual Health on the 2030 Agenda.” This event was the 5th of a live webinar series related to menstrual health management and was attended by over 100 in person and online participants. The event […]

Mr. Ali Abdulla Al Dabbagh, Deputy Director General for Planning at the Qatar Fund for Development (QFFD), and Mr. Rolf Luyendijk, Executive Director of the UN-hosted Water Supply and Sanitation Collaborative Council (WSSCC), will speak to policy- and decision-makers in New York on Thursday, 12 July 2018, about the high returns that sanitation and hygiene […]