Le Gouvernement sénégalais et le WSSCC montrent les gains WASH lors de la Commission de la condition de la femme

Date: 27th May 2018

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 515 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 515 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

Le WSSCC et son partenaire ONU Femmes ont organisé conjointement un événement parallèle au cours de la soixante-deuxième session de la Commission de la condition de la femme qui s’est tenue à New York au mois de mars 2018.

La session multidisciplinaire intitulée Sanitation : the challenge of rural women and girls in West and Central Africa, a mis l’accent sur la question de l’exploitation des bénéfices multiples pour les femmes et les filles rurales par le biais de changements de politiques et de comportements dans le secteur WASH.

Le gouvernement du Sénégal s’est avéré être un partenaire de premier plan de cette session ; il était représenté par Madame Absa Wade Ngom, directrice du Département de l’équité et de l’égalité de genre au sein du ministère de la Condition féminine, de la Famille et des Enfants. Mme Wade Ngom s’est exprimée avec enthousiasme au sujet des récents progrès nationaux liés au genre, à l’hygiène et à l’assainissement, déclarant :

« L’approche multisectorielle envers le règlement de ces problèmes au Sénégal comprend désormais les représentants du gouvernement responsables de l’environnement, du genre, de WASH et de l’éducation. À travers la recherche, le renforcement des capacités et les efforts de plaidoyer, nous voyons à présent que ces problèmes comme la menstruation qui étaient autrefois tabous sont désormais intégrés aux politiques. Un tabou a été levé ».

Il est absolument impératif pour le travail de notre Programme conjoint qui œuvre directement avec les gouvernements au Sénégal, au Cameroun et au Niger, de briser les tabous et de lutter contre la stigmatisation par le biais d’approches fondées sur des données probantes à la gestion de l’hygiène menstruelle et autres sujets. Mme Virginia Kamowa, experte technique sur la gestion de l’hygiène menstruelle auprès du WSSCC, a fait une présentation au nom du partenariat et a mis en lumière quelques résultats saillants, notamment ceux en provenance du Sénégal :

  • Plus de 8 400 personnes ont été formées dans le domaine de la gestion de l’hygiène menstruelle
  • Trois études approfondies sur l’assainissement, les perceptions et les comportements des femmes en matière d’hygiène ont été menées
  • Nouvelles politiques comprenant la gestion de l’hygiène menstruelle : le document de politique sectorielle du ministère de l’Eau et de l’Assainissement pour la période 2016-2026 (Programme d’eau potable et d’assainissement du Millénaire – PEPAM), et le document de politique sur l’hygiène (Stratégie nationale d’équité et d’égalité de genre – SNEEG)

Mme Kamowa a également souligné les résultats obtenus dans la région, et a inclus certaines recommandations initiales venant de l’évaluation de tiers du programme conjoint, qui sera publiée prochainement.

Related News

Two billion people lack basic sanitation and 72 per- cent of them live in rural areas. At the current pace, universal access to safely managed sanitation will not become a reality until the 22nd century. Diseases linked to poor sanitation and hygiene hit children and the most vulnerable hardest – women and girls are affected […]

By Charles Dickson WSSCC has appointed Jeiyol as National Coordinator for Nigeria. In this role, Ms Jeiyol will represent the Council and coordinate its strategic engagements and interventions with a wide range of partners in the West African country. Ms Jeiyol is the Executive Director of the Gender and Environmental Risk Reduction Initiative (GERI) and […]

By Patrick Alubbe 2019 Stockholm World Water Week (SWWW) was a unique event amongst many I have attended with thousands of participants from all over the world. Keywords that frequently resonated with me throughout the week include “inclusion, accountability to citizens, transparency in use of resources, access to information, reaching the last mile” and many […]

Video Message by Amina J. Mohammed, United Nations Deputy Secretary-General, for the side event on the margins of the 74th United Nations General Assembly: “Sanitation and Hygiene for a Clean Nigeria: Sharing Lessons and Key Insights,” convened by the Federal Republic of Nigeria and Water Supply and Sanitation Collaborative Council [English version] Excellencies, Ladies and […]