Rapport et note de synthèse sur l’évaluation conjointe du programme GSF au Togo disponible à télécharger

Date: 6th August 2018

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 8 [name] => Global Sanitation Fund [slug] => globalsanitationfund [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 8 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 166 [filter] => raw [term_order] => 3 [cat_ID] => 8 [category_count] => 166 [category_description] => [cat_name] => Global Sanitation Fund [category_nicename] => globalsanitationfund [category_parent] => 0 ) [1] => WP_Term Object ( [term_id] => 1111 [name] => Learning [slug] => learning [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1111 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 32 [filter] => raw [term_order] => 0 [cat_ID] => 1111 [category_count] => 32 [category_description] => [cat_name] => Learning [category_nicename] => learning [category_parent] => 0 ) )

Le rapport et la note de synthèse sur l’évaluation conjointe du programme du GSF au Togo peuvent être téléchargés sur le site Web du WSSCC en anglais et en français.

Le programme soutenu par le GSF au Togo vise à améliorer l’assainissement et l’hygiène pour les 1.65 million de personnes vivant dans les régions de Savanes, Kara et Plateaux – près de 40% de la population rurale du Togo. UNICEF Togo a été choisi pour gérer le programme dans un premier temps, avec pour objectif de confier la gestion du programme au ministère de la Santé et du Bien-être social (MSPS).

Une évaluation conjointe du programme a été lancée en 2016 pour identifier les réalisations et les défis de la mise en œuvre et d’en tirer des leçons permettant d’orienter la phase d’extension du programme afin d’atteindre les objectifs dans les délais. Il couvre la période de septembre 2013 à mars 2017, tout en cherchant à tenir compte des développements en cours dans le programme et les institutions concernées, en particulier le MSPS et le GSF.

Certaines des conclusions de l’évaluation ont souligné la pertinence de l’approche et des stratégies du programme pour atteindre les objectifs nationaux du Togo en matière d’élimination de la défécation à l’air libre (DAL). Il a également noté que le programme avait obtenu des résultats impressionnants en peu de temps par rapport aux autres objectifs du programme, y compris le renforcement des capacités au niveau infranational ; le plaidoyer pour renforcer les politiques, les stratégies et directives nationales ; et le partage des bonnes pratiques au sein du programme et dans le secteur.

Pour en savoir plus sur les résultats et les recommandations, cliquez ici pour télécharger le rapport complet et ici pour télécharger la note de synthèse.

 

Related News

  National governments are responding to the Coronavirus on an unprecedented scale. In addition to school closures and bans on large gatherings, borders are closing, flights are cancelled and whole populations are in lockdown as we collectively try to contain the virus. Each of us is touched by this very public health emergency. We are […]

World Toilet Day 2019 in Togo By Alain Tossounon and Antoine A. Kankoé Adanlete DAPAONG, Togo – Hundreds of students, school children and market women across towns of Togo made a commitment to using latrines in an effort to tackle the nation’s devastating sanitation crisis, advocating for an open-defecation-free nation in celebration of World Toilet Day. […]

Un comité de direction sera formé dans chacune des 22 régions de Madagascar Par Hoby Randrianimanana IHOSY, Madagascar – 11,3 millions de personnes pratiquent toujours la défécation à l’air libre à Madagascar et seulement 10 % de la population bénéficie de services d’assainissement de base dans le pays. Le gouvernement prend désormais les choses en […]

Dans une école rurale, les filles peuvent désormais rester à l’école en période de menstruation Renu Kshetry NUWAKOT, Népal — Dans un village népalais, une écolière de 15 ans raconte comment ses parents lui ont demandé, trois ans plus tôt, de s’isoler pendant cinq jours lorsqu’elle a eu ses premières règles. « J’ai été forcée de […]