In Memoriam: Kofi Annan

Date: 22nd August 2018

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 507 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 507 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

Le WSSCC se joint au monde entier pour exprimer ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues, tant anciens qu’actuels, de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan.

Le récent décès de M. Annan a mis en lumière sa vie et son héritage et a suscité un élan de respect et d’appréciation pour lui et son travail sur les réseaux sociaux, les médias traditionnels, de la part de nombreux représentants des organismes des Nations Unies, et dans l’expression de pensées personnelles.

En tant que Secrétaire général, et plus récemment en tant que Président du Conseil de la Fondation Kofi Annan, M. Annan a constamment plaidé pour un accès universel à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. Le 7 avril 2017, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé, il écrivait : « Nous ne pourrons vaincre aucune des maladies infectieuses qui sévissent dans les pays en développement tant que nous n’aurons pas gagné la bataille pour l’eau potable, l’assainissement et les soins de santé de base ».

Le WSSCC et les intervenants à travers le monde qui travaillent quotidiennement sur ces questions ont apprécié le soutien de haut niveau qu’il accordait à l’importance de l’eau et de l’assainissement et à leur rôle crucial pour la santé et le développement des populations.

« Kofi Annan a travaillé sans relâche tout au long de sa vie pour un monde durable dans lequel les droits et la dignité de tous seraient préservés », a déclaré M. Rolf Luyendijk, le directeur exécutif du WSSCC. « C’était un ardent défenseur de l’eau potable et de l’assainissement, et toute la communauté du WSSCC souhaite transmettre ses plus sincères condoléances ».

La relation étroite du WSSCC avec M. Annan et son épouse Nane a duré de nombreuses années. En avril 2017, M. Annan et son épouse ont été les invités spéciaux d’une réception organisée à Genève par le WSSCC en l’honneur de la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Mme Amina J. Mohammed, qui a également occupé le poste de présidente du Conseil d’administration d’avril 2016 à avril 2017.

Au début des années 2000, grâce au plaidoyer inlassable de M. et Mme Annan, l’assainissement a gagné en visibilité dans le programme de développement international grâce à son inclusion dans les objectifs du Millénaire pour le développement et, plus tard, dans les Objectifs de développement durable.

Que ce soit par sa participation régulière à la Journée mondiale de l’eau, comme en 2002, ou son soutien aux efforts du WSSCC visant à renforcer le leadership des femmes et à faire de l’assainissement un enjeu majeur, M. Annan, tout comme sa femme, ont été à l’avant-garde des efforts du programme WASH.

C’est peut-être l’ancienne présidente du WSSCC, Anna Tibaijuka, qui a le plus clairement exprimé la contribution apportée par M. Kofi Anna, au cours du forum mondial sur l’assainissement et l’hygiène organisé par le WSSCC en 2011 en Inde.

Alors qu’elle décrivait M. Annan, originaire du Ghana, comme une personne étonnante et une source d’inspiration, elle a ajouté : « Figurez-vous le monde sans Kofi Annan. Ce serait un monde sans objectifs du Millénaire pour le développement, et notamment sans l’objectif d’assainissement qui nous amène tous ici à Mumbai ».

Le monde n’a peut-être plus Kofi Annan, mais sa vie et son héritage continueront de nous servir d’inspiration à tous.

 

Related News

GENEVA – As India advances its unprecedented, government-led movement, known as the Swachh Bharat Mission, to progress the ambition of the country being open defecation free, we sat down with Vinod Kumar Mishra, WSSCC India Coordinator, to discuss his views on how to reach the last mile in India and leave no one behind in […]

GENEVA – Earlier in June, WSSCC had the opportunity to interview Mr Leo Heller, Special Rapporteur on the human rights to safe drinking water and sanitation appointed by the United Nations Human Rights Council. Here is what he has to say about the striking connection between sanitation and human rights. WSSCC: First of all, why […]

Ms Hind Khatib-Othman is currently the Chair of the Water Supply and Sanitation Collaborative Council (WSSCC) having assumed this role in late 2018. Ms Khatib-Othman brings extensive leadership capabilities and a deep knowledge of international development work to the role, including grant making and programme finance operations. Since joining she has been keen to reinvigorate […]

By Carolien Van der Voorden, Wouter Coussement and Charles Dickson WSSCC’s partners and community leaders in Benin showcased the progress of Dutch-supported efforts to end open defecation as a representative of the Government of the Netherlands visited the Zoungué neighbourhood of the community of Glazoué. Ms Joke Baak, a thematic expert on sanitation and hygiene […]